Foire aux questions

1. Dois-je demander l’avis d’un professionnel de santé avant de prendre un complément alimentaire ? 

Quel que soit le complément envisagé, il est toujours préférable de prendre l’avis d’un professionnel de santé.

D’autant plus si vous souffrez de pathologies spécifiques ou si vous avez déjà des traitements médicamenteux.

2. Quelle est la différence entre une vitamine B9 méthylée (quatrefolic) et une vitamine B9 classique (acide folique) ? 

L’acide folique est essentiel à notre fonctionnement, notamment dans le cadre d’un processus nommé « méthylation ». Ce processus est contributif au bon renouvellement de chacune de vos cellules, à votre bonne santé cardiovasculaire et reproductive.

Seulement, pour être efficace, la vitamine B9 (acide folique) doit subir des transformations dans notre organisme pour devenir le 5 methyl tetra hydro folate. Cette transformation dépend d’une enzyme nommée MTHFR.

 

  • Selon une étude récente (1), 84% des hommes et femmes en situations d’infertilité sembleraient porter une mutation sur le gêne codant pour MTHFR, pouvant diminuer jusqu’à 75% l’efficacité de cette enzyme. Ce phénomène peut alors compromettre la méthylation et l’efficacité de la reproduction.
  • Pour ces personnes, un acide folique classique serait peu utile, et pourrait même être délétère en s’accumulant dans les cellules sans pouvoir être utilisé.
  • Apporter la forme directe 5 methyl tetra hydro folate (quatrefolic) représente donc la garantie d’un principe actif efficace, pour tout le monde. 

3. Une vitamine B12 sous forme de methylcobalamine, ça sert à quoi ?  

Comme expliqué juste avant, 84% des personnes en situation d’infertilité pourraient avoir des difficultés à transformer l’acide folique et 5 methyltetrahydrofolate, et pourtant ce 5-MTHF est essentiel à la transformation de la vitamine B12 (cobalamine), en sa forme active, la methylcobalamine.

Ce phénomène risque alors d’augmenter l’homocystéine, de perturber la méthylation et potentiellement d’altérer la capacité reproductive.

Il ne suffit donc pas d’apporter la B9 sous forme méthylée. Il est aussi préférable de faire de même avec la Vitamine B12.

4. Est-ce que l’iode peut poser un problème si je souffre de problèmes de thyroïde ? 

Si vous avez un trouble de la thyroïde, par mesure de précaution, nous vous conseillons de prendre un avis médical avant de vous complémenter en iode.

5. Est-ce que le fer contenu dans concept 1 peut occasionner de la constipation ? 

On ne peut jamais l’exclure car le fer, en fonction de son assimilation, peut créer de l’inconfort digestif. Cependant, le fer utilisé ici est peu dosé et sous une forme de bisglycinate très assimilable.

Si vous souffrez de constipation sévère, nous vous invitons à prendre conseil auprès de votre médecin.

6. Est-ce que je peux continuer mes compléments alimentaires si je suis enceinte ? 

Veuillez-vous référer aux conseils d’utilisation et précautions d’emploi de chaque produits, et si nécessaire, demander un avis médical. 

7. Est-ce qu’un complément peut se substituer à mon alimentation ?

En aucun cas ,un complément alimentaire ne peut se substituer à votre alimentation. Les compléments alimentaires sont prévus pour accompagner l'alimentation sur des besoins spécifiques, mais en aucun ca sils ne peuvent la remplacer.

8. Est-ce qu’il est préférable de prendre un complément en dehors des repas ou pendant les repas ? 

Un complément alimentaire est une synergie de micronutriments et principes actifs, dont certains sont liposolubles, c’est à dire absorbés seulement s‘ils sont pris avec des graisses.

De façon naturelle, dans votre alimentation, toutes ces molécules sont apportées au sein d’un bol alimentaire.

Nous vous conseillons donc de prendre vos compléments alimentaires au moment des repas, et plus particulièrement dans un repas qui contient au moins un peu de graisses.

     

    (1)  Les mutations du gène de la méthyl Tétra hydro folate réductase (MTHFR) sont impliqués dans les hypofertilités(Enciso, 2015 ; Cornet, 2017 ; Bailey, 2009), via leur impact délétère sur la méthylation de l’ADN, le stress oxydatif, les phénomènes d’empreinte et d’épigenèse humaine (Menezo, 2016 ; Dagar).