COVID19 - Les livraisons colissimo sont gratuites dès 89 € d'achat en France. Pour les livraisons Mondial Relay, il est probable que le point relais choisi soit modifié sans que nous puissions intervenir, nous vous déconseillons ce mode de livraison en l'état actuel

Comment se préparer à débuter ou à reprendre son parcours de Procréation Médicalement Assistée (PMA ou AMP) ?

Nombreux sont les couples qui vont reprendre leurs parcours dans les semaines à venir avec toujours autant de questionnement, de doutes et parfois de peurs face à ce parcours très médicalisé. 

Pour certains, c’est peut être même l’inconnu, les premiers examens, la première FIV ou insémination.

Et nous savons qu’il n’est pas toujours facile de passer les obstacles de la vie et gérer ses émotions dans ces moments-là.

La médecine est un merveilleux booster de fertilité, mais vous pouvez aussi agir en faveur de votre bien-être.

 

Quelques techniques de gestion du stress 

  • la sophrologie : La sophrologie est une méthode qui agit à la fois sur le corps et l’esprit.

Par des exercices de respiration, de détente musculaire et de visualisation, vous apprendrez à mieux gérer vos émotions, mieux appréhender les différentes étapes de votre parcours, de gérer vos douleurs, de retrouver du bien-être et de la vitalité.

  • Les compléments alimentaires naturels : 
  • Les plantes : elles seront vos alliées naturelles pour vous détendre et vous apaiser
  • Les élixirs floraux comme le Rescue pourront vous accompagner également en cas de panique ou dans les phases difficiles.

Attention, les plantes ne sont pas sans danger, il est nécessaire de demander l’avis d’un professionnel avant d’y avoir recours.

Et l’acide folique, on en parle tellement mais le connaissez-vous vraiment ? 

La vitamine B9, aussi appelée acide folique, est une vitamine indispensable au bon fonctionnement de notre organisme tout au long de notre vie. Mais, elle est absolument nécessaire chez la femme enceinte tant son rôle est primordial pour le développement du bébé

Avez-vous aussi entendu parlé d’acide folique méthylé, quelles différences avec l’acide folique classique ? 

Avant de pouvoir déployer toute son efficacité, l'acide folique doit tout d'abord être transformé en 5-methyl-tetra-hydro-folate, la forme active de l’acide folique dans l'organisme. Cette transformation s'opère rarement sans difficultés, puisque, d'une part, certains cofacteurs et enzymes sont pour cela nécessaires, et d'autre part, chez de nombreuses personnes, cette transformation trouve ses limites pour des raisons génétiques, on parlera donc de mutation MTHFR. 

La forme de folate optimale, et donc biologiquement active, est connue sous le nom de L-Méthylfolate (plus précisément L-5-Méthyltétrahydrofolate ou L-5-MTHF).

Le L-Méthylfolate est fournisseur de méthyle essentiel à l'organisme, mais c'est également un composant primordial de la méthylation (cycle de méthyle), qui exerce une influence considérable sur de nombreux processus physiologiques, tels que la synthèse ADN, la synthèse des acides aminés, des hormones et des neurotransmetteurs. 

Les mutations du gène de la méthyl Tétra hydro folate réductase (MTHFR) sont impliquées dans les hypofertilités (Enciso, 2015 ; Cornet, 2017 ; Bailey, 2009), via leur impact délétère sur la méthylation de l’ADN, le stress oxydatif, les phénomènes d’empreinte et d’épigenèse humaine (Menezo, 2016 ; Dagar).

Voilà pourquoi nos Produits Concept 1 et 2 en contiennent.

 

Les étapes clés pour mieux réagir aux traitements 

  • Reminéraliser son corps.

Pour faire face à la PMA, le corps a besoin de vitamines et de nutriments. Cela lui permet d’assurer un bon équilibre hormonal et de produire des ovules et spermatozoïdes de qualité. On sait tous que le petit + sera là si et seulement si la qualité des embryons transférés est correcte. De plus, certaines carences en vitamines et minéraux peuvent gêner la nidation.

  • Soutenir le foie.

Dans un projet PMA, entre booster hormonaux, injections et stress, notre foie n’est pas à la fête. Si notre corps est trop chargé en toxines, tous les organes et donc les organes génitaux ne pourront pas remplir correctement leurs rôles.

Pour limiter les toxines, nous vous conseillons de favoriser une alimentation saine et bio si possible, des cosmétiques et des produits ménagers biologiques ou écologiques pour limiter les perturbateurs endocriniens, boire 1L5 à 2L par jour. 

Appliquer régulièrement une bouillote chaude sur le foie tous les soirs pendant 20 min. afin de permettre aux cellules du foie de se régénérer

  • Quand on parle de foie, on associe parfois le mot détox.

Après un protocole PMA qui a échoué, une détox légère est conseillée afin d’aider le corps à éliminer les toxines accumulées notamment via la prise de traitements hormonaux.

Toutefois, attention, cela est vivement déconseillé en début de protocole ou en cas de grossesse.

  • Bouger son corps !

Pratiquer régulièrement une activité physique douce vous permet d’optimiser votre état psycho-émotionnel. En effet, cela vous aide à vous libérer de vos tensions tant physiques que mentales ainsi qu’à libérer davantage d’hormones du bien-être, les fameuses endorphines.

Bon Parcours !